[Review] Stellar sans sexy : mission impossible ?

Par  |  0 Commentaire

Le groupe Stellar est de retour sur le devant de la scène Kpop avec son tout nouveau single « Vibrato ». Le groupe, sans grande surprise, s’illustre de nouveau avec un concept à la fois sexy et osé, avec des tenues très échancrées. Le groupe pourrait-il un jour se passer de ce concept pour un prochain comeback ?

 

STELLAR-590x599

 

Pour cela, il nous faut remonter quelques années en arrière, lors de débuts du groupe. Produites par Eric (Shinhwa), les filles débutent avec leur single « Rocket Girl », qui est très loin du concept du groupe actuellement (au point ou vous risquez d’être choqué par la tonne de couleurs flashy qui entoure ce clip). Mais en 2012, le lineup du groupe est modifié, Lee Seul et JoA quittant le groupe et étant remplacé par Minhee et Hyo Eun. Le groupe sort alors « UFO », toujours dans la lignée electro de « Rocket Girl » et en juillet 2013, le groupe commence à percer avec son single « Study » (dont le refrain est désormais culte en ce qui me concerne).

 

(oui, c’est bien le même groupe)

Bon, maintenant, il est temps de rentrer dans le vif du sujet. Le 11 février 2014, les Stellar reviennent avec un concept sexy et un clip interdit aux moins de 19 ans intitulé « Marionnette ». En cause ? Le peu de tissu porté par les filles, certains plans évocateurs et une chorégraphie hyper suggestive. Bon, autant vous dire que j’étais assez choquée à la sortie du clip, oui avec cette fameuse phrase de « punaise, je pensais pas qu’elles étaient tombées aussi bas ». Mais ça, c’était pendant les 55 premières secondes du clip. Car le refrain de « Marionnette » est tout simplement génial (même si ça n’excusait pas tout). Le groupe utilisera le même concept pour « Mask », même si ici, il sera un peu plus soft et moins osé.

Malgré tout, le groupe est retourné à un univers plus « cute » en mars dernier. Quelqu’un se souvient de « Fool » ? Allez, c’est pas grave si vous ne vous rappelez pas de cette pop/balade, car le titre n’est pas le plus marquant de la carrière du groupe, mais son clip reste cependant un clin d’oeil aux réactions auxquelles les filles ont du faire face durant leur promotion avec « Marionnette ».

 

 

Aujourd’hui, le groupe revient avec « Vibrato », une chanson pop aux influences jazzy efficace et aux performances vocales toujours plus soignées (vive les high notes). On devient vraiment vite addict à ce nouveau single et cela malgré le fait que le clip de « Vibrato » soit lui aussi interdit aux moins de 19 ans. Cependant, on ne peut apprécier quelques aspect du concept des filles (qui au final ont repris les tenues des Girl’s Day sur « Something » en enlevant « un peu » de tissu ^^) notamment en ce qui concerne leur maquillage et l’usage de lentilles de couleurs (que je trouve tout simplement magnifique).

Au final, Stellar sans sexy a bel et bien existé et existe toujours (la preuve avec « Fool »). Mais le sexy est le concept qui a fait exploser la popularité du groupe (en bien ou en mal). Certes, je n’aime pas la photo teaser de « Vibrato », qui laisse voir les strings des filles, mais je salut le culot des concepteurs (enfin… c’est osé quoi.)

 

 

Au final, je pense que les gens oublient que ces filles sont un produit savamment orchestré. Les membres ont fait de gros progrès en chant depuis leurs débuts, et leurs chansons sont toujours ultra addictives. Car si on fait abstraction du clip, on peut se rendre compte à quel point leurs productions peuvent être de vrais tubes. Je ne cherche pas à dresser une éloge au sexy dans la Kpop, parce que j’en suis proche de l’overdose (comme j’ai pu l’expliquer l’année dernière) . Mais je tiens à rappeler que l’exploitation visuelle du physique en Kpop est une chose « banale ». C’est parfois un concours à qui sera le plus sexy et fera le plus parler de lui face à toute la concurrence.

Les Stellar n’ont pas échappé à la règle. Mais je pense aujourd’hui, que le sexy très osé fait parti de l’ADN du groupe, du produit qu’il représente (comme After School ou Nine Muses même si cela se joue à une échelle différente). Et cela fonctionne, ça fait parler du groupe, donc la maison de disque gagne de l’argent (la preuve, à l’heure ou j’écris cet article, le clip de « Vibrato » à dépassé les 1 200 000 de vues en trois jours). Mais si on y porte un peu plus d’attention, on se rend compte qu’au final, les Stellar sont tout aussi méritantes par leurs capacités vocales.

 

Et vous, que pensez-vous du concept des Stellar ? Êtes-vous plutôt « Study » ou « Vibrato » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *