Le poids de l’amour dans « Oh My Venus »

Par  |  0 Commentaire

Les acteurs sud-coréens So Ji Sub et Shin Min Ah reviennent sur nos écrans avec un drama à la fois romantique et comique. « Oh My Venus », écrite par Kim Eun Ji et réalisée par Kim Hyung Suk, est une série de 16 épisodes qui a débuté en novembre 2015 et qui se terminera en janvier 2016.

 

ohmyvenus1

 

Au lycée, Kang Joo Eun (interprétée par Shin Min Ah) était enviée par les filles et désirée par les garçons en raison de son joli visage et son physique digne d’une top model. Venant d’une famille modeste, Joo Eun était déterminée à devenir avocate. A l’âge de 33 ans, ses objectifs professionnels ont été atteints, cependant elle s’est laissée aller au fil du temps et se retrouve aujourd’hui en surpoids. Im Woo Sik (Jung Gyu Woon), l’homme avec qui Joo Eun sort depuis 15 ans, décide de rompre avec elle afin de sortir avec Oh Soo Jin (Yoo In Young), la nouvelle supérieure hiérarchique de Joo Eun.

Pendant ce temps, Kim Yeong Ho (joué par So Ji Sub) est un entraîneur privé pour célébrités. Il va être impliqué dans un scandale aux États-Unis et sera contraint de fuir vers la Corée, son pays natal, en compagnie de Jang Joon Seong (Sung Hoon) et Kim Ji Woong (Henry des Super Junior-M), en attendant que les rumeurs se calment. Mais sa riche famille a d’autres sortes de projets pour lui. Lorsque Joo Eun et Yeong Ho se croisent sur un vol États-Unis – Corée et que les circonstances les rapprochent, leur rencontre pourra-t-elle les aider tous deux à retrouver une vie saine et heureuse ?

 

 

Un homme étant coach sportif qui va soudainement rencontrer une femme souhaitant retrouver sa taille de mannequin de l’époque, quelle coïncidence ! C’est une histoire à l’eau de rose agréable à regarder, malgré la complexité de l’intrigue. L’humour, aussi présent que la romance, permet aux spectateurs de ne pas se lasser de cette histoire plutôt originale.

 

 

Shin Min Ah, notamment connue pour ses rôles dans les dramas « My Girlfriend is a Gumiho » (2010) et « Arang and the Magistrate » (2012), revient cette année en tant que Kang Joo Eun, une femme mature qui s’est abandonnée dans son métier en laissant de côté son physique envié par tant de personnes. Joo Eun est une femme intelligente et spontanée. Elle est dotée d’un grand courage et aime profiter de la vie, malgré les événements tragiques qu’elle rencontre. Joo Eun est aussi très maladroite, ce que l’on découvre dès les premiers épisodes pendant la scène dans le hall de l’hôtel (une scène à mourir de rire). Personnellement, je n’imaginais pas d’autres actrices que Shin Min Ah dans ce rôle. Elle sait exactement comment donner vie à cette femme qui a grandement besoin de se reprendre en main.

 

ohmyvenus4 ohmyvenus5 ohmyvenus6 ohmyvenus7

 

Kim Yeong Ho est un personnage charismatique et franc. Son sérieux semble increvable, et pour cela, So Ji Sub était la personne la mieux qualifiée pour interpréter ce personnage. Il joue à la perfection cet homme mystérieux qui s’est toujours enfermé dans sa routine. Mais ce n’est pas pour autant que le personnage ne nous fera pas rire avec ses actes imprévisibles. La présence de Joo Eun à ses côtés va-t-elle avoir un impact sur son caractère et sa vision des choses ? On a déjà eu l’occasion de découvrir cet acteur dans le rôle principal de la série « Master’s Sun » (2013), un personnage qui détient à peu près les mêmes caractéristiques que notre Yeong Ho.

 

ohmyvenus8 ohmyvenus9 ohmyvenus10 ohmyvenus11

 

Mon coup de cœur : le duo Jang Joon Seung – Kim Ji Woong !

Voici mes petits chouchous de ce drama. Le personnage de Jang Joon Seung, un boxeur professionnel entraîné par Yeong Ho, est joué par Sung Hoon. Ce personnage m’a agréablement surprise car il ne parle pas beaucoup et paraît assez distant mais cache au fond de lui un grand cœur. Et ensuite vient le talentueux Henry dans la peau de l’adorable Kim Ji Woong, le manager de Joon Seung. C’est le personnage le plus attachant que je connaisse. Il a le don de détendre l’atmosphère en à peine une phrase. C’est un peu comme le pitre de la bande. Et puis, sa façon de passer de l’anglais au coréen est aussi très amusante. On voit donc deux personnages qui s’opposent au niveau de leurs caractères mais se complètent parfaitement.

J’aimerais m’arrêter sur le cadrage assez particulier utilisé par les réalisateurs. En effet, certaines scènes ont été filmées avec une caméra inclinée à 45 degrés, ce qui permet aux spectateurs de voir sous différents angles et de se sentir plus proche des personnages. Je trouve que c’est une très bonne idée.

 

Finalement, « Oh My Venus » est un chouette drama pouvant faire rire le spectateur de différentes manières.  De belles scènes romantiques sont aussi présentes pour les plus sensibles d’entre nous. On est donc très impatient de connaître la fin qui ne va normalement pas tarder à arriver sur nos écrans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *